Les facteurs de décès massif chez les femmes

Nous sommes tous confrontés à d’énormes risques dès notre naissance. Déjà, nous sommes entourés de nombreuses variétés de microbes qui gravitent par milliers dans l’air que nous respirons. Il faut donc combattre à la fois les dangers extérieurs, mais certains sont incontournables. La gente féminine par exemple, est prédestinée à concevoir. Et même si on relève aujourd’hui de gros problèmes de conception chez celles ci, il faut admettre que c’est une étape critique. De la grossesse à l’accouchement, la femme est entre la vie et la mort, car ce mystère de la procréation peut tourner au drame à chaque seconde surtout dans les zones reculées et enclavées. Bien d’autres éléments sont aussi à l’origine des décès féminins dans le monde.

décès

Le tabac

La femme joue à la fois le rôle d’une citoyenne normale en travaillant, et celui de ménagère pour son foyer. Cela dit, elles sont donc exposées aux accidents de la route, aux accidents domestiques, aux risques liés aux médicaments, sans oublier le tabac.
Selon un constat fait par Martin Winckler dans un article de son webzine sur les risques de la pilule, il émet les résultat de sa recherche. Les décès sur 1 million de femmes en Angleterre sont repartis comme suit: 6 décès dus à une pilule combinée (toutes générations confondues), 30 décès par accident domestique, 60 décès dus à la grossesse, 80 décès par accident de la route, 1670 décès liés au tabac. Ce dernier fait donc partie des causes les plus meutrières, et c’est à peu près le cas dans tout le continent.